Le Do In

une Voie possible vers l’Ecoute de Soi et de notre « mieux être »

 

par Sylvie ALLARD

 praticienne enseignante en Shiatsu et Do In « A la Source »

 

En cette époque hivernale et à l’approche de Noël, il est tout à fait à propos d’évoquer le retour vers Soi.

Le Do In est une pratique japonaise inspirée par le Dao Yin, Tao Yin de la Chine, l’ancêtre du Qi Gong. Do « Voie » - In « Tirer, assimiler, recevoir, laisser guider le Qi ».

Tout comme le Yoga qui est à l’origine de toutes ces pratiques d’hygiène de vie « par soi-même », le Do In se pratique par des étirements, des acupressions, des auto-massages… tout cela dans la respiration et dans le but de faire circuler l’énergie qui nous traverse entre Ciel et Terre comme les Anciens Chinois l’avaient très bien observé.

Justement nourrie par les observations de l’énergétique chinoise, il n’est pas indispensable d’en avoir la connaissance mais elle donne aussi l’opportunité de s’y intéresser pour mieux comprendre nos interactions entre ciel/terre… terre/ciel!

C’est pour moi un de ses grands bienfaits; redonner du sens et du lien à notre corps/esprit dans notre environnement. Faire circuler la Vie… en ville!

Pour simplement entretenir, pouvoir agir sur sa santé de manière préventive. Dans le souhait de mettre en place progressivement une hygiène de vie au quotidien. De comprendre autrement, par soi-même et par le ressenti de notre propre toucher, des douleurs récurrentes ou passagères. Petit à petit, à notre rythme nous inviter à être à l’écoute de soi, de notre intérieur. Quoi de plus naturel que de s’intéresser à nous-même d’abord par nos mains?!

 

Depuis 15 ans, j’ai la chance de développer le Do In tout au long de ma pratique de Shiatsu qui en est pour moi indissociable. Commencer par soi !

A la fois comme préparation personnelle dans le cadre de mes séances de Shiatsu et proposer en fin de séance selon chaque situation ; un étirement, un point de circulation de l’énergie à stimuler… avec lequel la personne pourra agir directement par elle-même.

En ateliers hebdomadaires que j’anime chaque vendredi matin pour la 3e année maintenant, dans mon cabinet en petit nombre (max 5) cela permet d’adapter la pratique du Do In à chacun des participants selon les douleurs ressenties, les difficultés et selon aussi notre façon de réagir aux différentes expressions des saisons et comment réveiller la circulation de nos énergies à mieux nous adapter aux changements de plus en plus variables.

 

Le Do In tout comme le Yoga, le Qi Gong, potentialise aussi les séances que nous faisons par ailleurs que ce soit en ostéopathie, en acuponcture ou autres traitements…

Portée par mon expérience de la maternité, je débute un atelier de Do In dédié aux femmes enceintes à partir du mois de février, début du printemps…

 

Si cette pratique vous tente, n’hésitez pas à m’appeler au 06 83 01 62 96 et vous inscrire pour venir essayer un atelier le vendredi à 10h30/12h.

 

Témoignage de Joëlle qui pratique le Do In depuis le début de mes ateliers :

 

Je pratique le DO IN depuis plus de deux ans avec Sylvie ALLARD, ces séances sont une pause bienfaisante dans ma semaine.

 

Je m’y recentre, observe ce qui se passe en moi tout en accomplissant des gestes faciles et agréables.

Je constate que mon corps se détend, mon cou et mes épaules, que je sentais raidis, s’assouplissent.

J’ai une meilleur conscience de mon corps et suis plus attentive à mes mouvements dans le quotidien, ainsi j’économise mon énergie et suis moins fatigable.

Je me respecte d’avantage et suis devenue plus attentive à mon alimentation.

 

Cette pratique me détend et me déstresse et de ce fait a un impact sur mon moral.

J’éprouve maintenant le besoin de réaliser certains mouvements régulièrement.

 

A 67 ans j’ai le sentiment de prendre en charge ma santé ;

 Non seulement retarder le vieillissement de mon organisme mais surtout améliorer mes capacités par le fait même de faire circuler l’énergie dans tous mes organes et ainsi lâcher les tentions internes.

 

Cette discipline m’a permis de ré-apprivoiser mon corps par le toucher, les pressions, percutions, comme si je me donnais de la consistance et de la stabilité.

(Cette sensation est peut être due à l’épreuve de santé que j’ai traversée).

Mais il est certain que j’ai retrouvé moral, équilibre, souplesse et vitalité.

Merci Sylvie

 

Joëlle

 

© 2014 A la source. Site créé par Vous méritez un site.

Abonnez-vous à notre newsletter (votre mail ne sera pas utilisé à d'autres fins)