Covid-19 et médecine traditionnelle chinoise (MTC) :

La médecine traditionnelle chinoise appelée en Asie « trésor » de la civilisation chinoise, apporterait une aide non négligeable dans la prévention de la maladie et pourrait aider à soulager durablement des patients…

En effet, la pandémie du COVID19 a permis à la MTC de faire une nouvelle fois ses preuves à l’échelle internationale. Beaucoup de patients chinois ont bénéficié de soins issus de cette médecine, en plus des médicaments de la médecine « occidentale ».

Dans le quotidien « Le temps » on peut lire : dans sa guerre contre le Covid-19, Pékin utilise une de ses armes préférées : la médecine traditionnelle chinoise. Plusieurs milliers de professionnels de la santé formés dans ces pratiques ont été envoyés au berceau de l’épidémie à Wuhan. Yu Yanhong, à la tête de l’administration nationale de la MTC, a expliqué lors d’une conférence de presse lundi 9 mars que « l’essentiel des 50 000 patients du Covid-19 en Chine qui se sont remis de la maladie ont reçu un traitement de MTC », avant d’ajouter que « combiner son utilisation avec la médecine occidentale s’est montré efficace contre le Covid-19, quand on regarde le grand nombre de guéris ». Le vice-ministre des Sciences et de la Technologie, Xu Nanping, a tiré dans le même sens en expliquant que la MTC « est efficace pour réduire la possibilité qu’une infection faible devienne sévère ».

Dans de nombreuses cliniques spécialisées de Pékin, on explique aussi comment la tradition chinoise peut être utile dans le traitement du Covid-19 : Il s’agit surtout de renforcer et de réguler la réponse du système immunitaire, de traiter les symptômes individuellement à l’aide notamment de la pharmacopée, de l’acupuncture, du massage et du QI gong.

De son côté, Bridie Andrews, historienne à l’Université Harvard, auteure de The Making of Modern Chinese Medicine (University of British Columbia Press, 2014) et spécialiste de MTC, estime que cette pratique a un rôle à jouer dans l’épidémie actuelle : « Bien gérer les symptômes et soutenir une bonne réaction immunitaire sont les seules choses que nous pouvons faire face à un virus violent, et les traitements chinois excellent dans ce domaine. »

 

De même rappelons aussi que la médecine traditionnelle chinoise a été reconnue d’utilité publique par l’OMS, qui encourage son développement et son intégration aux systèmes de santé actuels, comme c’est déjà le cas dans de nombreux pays occidentaux tels que Suisse, Allemagne, Espagne, Portugal, Grand-Bretagne, USA…

Alors, quels sont les conseils à donner :

 

Je rappelle toutes les recommandations qui face à l’extension d’une maladie virale sont les premières mesures de préventions à respecter :

  • Ne pas se faire la bise

  • Ne pas se serrer les mains

  • Ne pas se toucher le visage

  • Se tenir à 1 mètre d’une autre personne et éviter les bains de foule

  • Tousser dans son coude

  • Se moucher dans un mouchoir en papier et le jeter après usage

  • Enfin, se laver les mains le plus souvent possibles avec une solution Glycéro- alcoolique ou avec du savon

  • Rester chez soi et éviter les déplacements : OBSERVER LE CONFINEMENT

  • Laver soigneusement les surfaces de préparation des repas ; se laver les mains avant la préparation et la consommation des repas

  • Laver les poignées de porte, les claviers d’ordinateur, les téléphones portables

  • Aérer régulièrement les lieux de vie

 

Et comme nous sommes en automne, saison du poumon et du gros intestin en MTC.

Il est donc conseillé en MTC de :

. Se remettre aux exercices respiratoires qui stimulent et fortifient les Poumons (respiration 4-7-8 pratiquée dans le yoga)

 

. Augmenter progressivement votre temps de sommeil. En Chine, on considère qu’en automne, il faut se coucher plus tôt pour éviter le froid, le vent et se lever plus tôt pour respirer l’air frais et sain du matin (Poumon).

. Cuisiner des légumes blancs (chou-fleur, chou blanc, céleri, navet, ail, oignon, poireau…) et notamment des légumes racines qui stimulent le Poumon. Manger des fruits de saison (raisin blanc, pomme, poire…) ainsi que des fruits secs blancs (noix, amande, noisette…) véritables condensés d’énergie.

. Favoriser une cuisine plus épicée (piment, poivre, curcuma, coriandre, gingembre, cardamone, cannelle…). Le piquant est la saveur de l’automne. Il stimule le Poumon et le Gros Intestin.

. L’automne est aussi la saison des cures dépuratives (jus de bouleau, tisanes, raisin, radis noir…) qui soulageront nos reins et notre système immunitaire avant que le froid n’arrive.

 

. Prendre soin de votre Gros Intestin avec une cure de probiotiques, de charbon actif ou de chlorophylle par exemple.

. Avoir une bonne alimentation : une grande part donnée au végétal, source de vitamine C et de magnésium ; peu de graisses animales ; pas de graisses industrielles (biscuits viennoiseries, margarines) ; pas de sucres raffinés, favoriser les huiles contenant des oméga 3.

 

. Faire une séance d’acupuncture pour renforcer vos défenses immunitaires afin de protéger vos poumons.

 

PREVENTION PAR LES HUILES ESSENTIELLES (restrictions pour femmes enceintes et enfants de moins de 7 ans)

  Par voie externe (diffusion atmosphérique)

 Cette voie est très utile pour assainir l’atmosphère et limiter la contagion

L’huile essentielle de RAVINTSARA

L’huile essentielle de TEA-TREE

80 gouttes de chaque, mélangées à de l’huile végétale de MACADAMIA (40 ml) dans un diffuseur de préférence ultrasonique, 10 minutes par heure.

Ou encore :

L’huile essentielle de pin sylvestre, d’eucalyptus radié, de sapin de Sibérie, à mélanger, dans un diffuseur ultrasonique.

 

Par voie cutanée

 2 à 5 gouttes pures ou en dilution dans une huile végétale, application sur les poignets.

L’huile essentielle de NIAOULI

L’huile essentielle de RAVINTSARA

L’huile essentielle d’EUCALYPTUS GLOBULEUX

Au niveau des sinus et derrière les oreilles, 3 fois par jour, en application sur les poignets, ou au point 4 GI (dans le creux entre le premier et le deuxième métacarpien)

 

COMPLEMENTS ALIMENTAIRES OCCIDENTAUX

La vitamine D, soit sous forme naturelle, soit en ampoules prescrites par votre médecin généraliste.

De la vitamine C naturelle (Acérola)

Du magnésium, contre le stress et pour stimuler l’immunité : chlorure de magnésium en sachets.

De La gelée royale Bio, 1 dosette chaque matin, 10 jours par mois en alternant avec du pollen de préférence frais.

En cas de symptômes, extrait de propolis noire, 1 à 2 gouttes par j, spray buccal et nasal à la propolis.

Pratiquer régulièrement les 5 tibétains https://youtu.be/Lg97HY0fUTI

 

Et pour les adeptes du Qi gong  Les 8 pièces de brocart

 

CONCLUSION

 La médecine traditionnelle chinoise est d’un grand intérêt dans le cadre de la prévention des atteintes virales. Elle a toute sa place dans la prévention ou le traitement des formes modérées d’infection à Covid 19. Des remèdes ont été donnés en Chine avec succès (7ème édition du protocole de diagnostic et traitement du Covid-19 par la commission de santé d’état de Chine, dont la plupart des informations sont tirées : https://mp.weixin.qq.com/s/7mkCGfWRIJODo1sKu4gKaQ).

L’automédication est déconseillée.

En cas de fragilité ou de symptômes consulter votre médecin généraliste.

Sachez que dans notre cabinet toutes les mesures sanitaires préconisées sont respectées. Je reste évidemment  à votre disposition pour vous aider à traverser ce moment difficile.

Prenez soin de vous !

© 2014-2020 A la source. Site créé par Vous méritez un site.

Abonnez-vous à notre newsletter (votre mail ne sera pas utilisé à d'autres fins)